Centre Eureka - au service des 40 ans et plus en recherche d'emploi

Centre Eureka

Le Centre Eurêka est un organisme privé à but non lucratif, dont la mission est de faciliter la transition d'emploi des plus de 40 ans. De plus, le Centre Eurêka cherche à développer avec les entreprises et avec ses partenaires des rapports de coopération, afin d'être en mesure de mieux répondre à leurs besoins en matière de ressources humaines, et de faciliter la réinsertion professionnelle de ses participants.

Appelez-nous : 1-877 937 8990

Le centreeureka.org

 

Calendrier

blogue.centreeureka.org  est propulse par MMCM-Blog

L'outil simple et sécuritaire
d'édition de blogue

» en savoir plus
 

22 juin 2009

TROP EN DIRE OU PAS ASSEZ SUR LE CURRICULUM

TROP EN DIRE OU PAS ASSEZ SUR LE CURRICULUM ?

Les personnes en recherche d’emploi se demandent souvent jusqu’où il faut en mettre dans leur curriculum, dans leurs lettres et au cours des entrevues d’embauche.

Le curriculum est ce qui donnera à l’employeur le goût d’en savoir plus long sur vous et de vous rencontrer. Un curriculum trop court ne vous distinguera pas des autres candidats. Comment un curriculum limité aux lieux et aux titres d’emploi exercé peut vous distinguer des autres ?

C’est aussi un document important qui laisse une image de vous. S’il est chiffonné, incomplet (avec des abréviations et des ETC, sans description suffisante de tâches et/ou de réalisations) ou encore avec des éléments négatifs comme des raisons de départ avec mention de congédiement, quelle image aura l’employeur du candidat ou de la candidate ? Sera-t-il incité à en savoir plus long sur la personne ?

Un curriculum trop détaillé n’est pas mieux. Un document de 5 ou 6 pages peu aéré avec 7 ou 8 sections est ardu à consulter. Quels sont les points majeurs ? Où sont localisés les éléments-clés à relever, à partager avec les co-interviewers en phase de pré-sélection et à développer en entrevue ?

Trop en mettre c’est aussi risquer de présenter dans le lot des informations fournies des points justifiant le rejet de votre candidature. Alors la modération a meilleur goût!

Les conseillers du centre Eurêka sont outillés pour vous encadrer judicieusement dans la production d’un curriculum vitae gagnant.

Même questionnement de bien des chercheurs d’emploi sur le comportement à adopter en entrevue.
Certains pensent que trop en dire peut leur nuire. Il y a trop et trop! Des réponses fermées du type Oui – Non ne disent rien sur vous et vous rendent vulnérables aux initiatives et aux interprétations de l’interviewer.

Bien entendu on va s’attendre à ce qu’un conseiller en vente , un enseignant ou un superviseur à la production ait plus de facilité à s’exprimer et apporte plus de contenu qu’un ouvrier sur une chaîne de production, un commis aux archives ou un chauffeur-livreur. La première catégorie a fréquemment à aller au-devant des autres et à s’exprimer : la deuxième moins.

Il ne s’agit pas non plus de « prendre le crachoir » et de manquer d’écoute. L’employeur a des choses spécifiques à savoir qui lui appartient en propre et qui relèvent de ses besoins bien spécifiques. Il a des questions précises à poser formulées à partir de ses besoins.

Des réponses pertinentes sont requises non seulement par lui, mais souvent aussi par le comité de direction, les propriétaires-actionnaires ou le conseil d’administration de l’entreprise auxquels il pourrait avoir à faire rapport et à émettre des recommandations documentées.

Vous devez donc rester à l’écoute de l’autre tout en apportant de l’eau au moulin.
 

Publié par Michel Filion

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire